Directrice de l'Unité : Sylvie CRASQUIN


Les plus anciennes traces de la mousson asiatique remontent à 40 millions d'années

Grâce à l'étude de fossiles birmans et de sédiments chinois, alliée à des modélisations paléoclimatiques, une équipe internationale a découvert que le régime de mousson asiatique était déjà en place il y a 40 millions d'années, alors que les massifs tibétain et himalayen étaient bien moins élevés. Ces travaux montrent que la mousson asiatique a démarré bien plus tôt qu'on ne pensait, et qu'elle est sensible au moins autant à la concentration atmosphérique globale de CO2 qu'au relief himalayen.

Références : Asian monsoons in a late Eocene greenhouse world, par A. Licht, M. van Cappelle, H. A. Abels, J.B. Ladant, J. Trabucho-Alexandre, C. France-Lanord, Y. Donnadieu, J. Vandenberghe, T. Rigaudier, C. Lécuyer, D. Terry Jr., R. Adriaens, A. Boura, Z. Guo, Aung Naing Soe, J. Quade, G. Dupont-Nivet, J.-J. Jaeger publié dans Nature le 14 septembre 2014. DOI :10.1038/nature1370

Version compléte de cette actualité.


 

/Département Histoire de la Terre