Mes activités de recherche sont centrées sur les ammonites du Jurassique et Crétacé et sur les divers aspects conceptuels et méthodologiques de la biogéographie.

Pourquoi les ammonites et pourquoi la biogéographie ?

Les ammonites sont des céphalopodes fossiles disparus il y a 65 millions d'années. Ce sont d'excellents marqueurs du temps géologique et, de ce fait, sont le groupe d'invertébrés fossiles le plus étudié. Du fait de leur abondance dans les successions sédimentaires du globe, l'étude des ammonites permet d'aborder en détail des aspects de l'évolution biologique d'intérêt général.


Dactylioceras du Toarcien inférieur du Maroc (Rides Pré-Rifaines)

 

rosso
Rosso Ammonitico de l'Oxfordien supérieur (Monte Inici, Sicile)

 

ammonite
Surface à ammonites géantes - Iran (Elbourz NW)
Age : Berriasien.


La biogéographie est pour moi d'un intérêt majeur pour l'étude de l'évolution biologique. Chaque espèce biologique possède sa propre distribution géographique; essayer de comprendre les causes historiques à l'origine des distributions biogéographiques signifie essayer de progresser dans la connaissance des relations entre l'évolution du monde vivant et l'évolution de la planète.

A propos de paléobiogéographie, j'ai écrit le livre:
CECCA F. (2002) - Palaeobiogeography of marine fossil invertebrates. Concepts and methods. London & New York, Taylor & Francis, 273 pp.

livre