La prochaine séance du séminaire du CR2P aura lieu le jeudi 9 décembre, de 13h à 14h, dans les locaux du CR2P sur le campus Pierre et Marie Curie de Sorbonne Université (salle Fourcade)

 

Donald Davesne (Museum für Naturkunde, Berlin)

L'origine ancienne de la duplication génomique des téléostéens révélée par des structures cellulaires fossiles

Les téléostéens sont des "poissons" à nageoires rayonnées qui concentrent à eux seuls plus de la moitié de la diversité des vertébrés actuels. Le groupe a comme particularité d'avoir connu une duplication complète et ancienne du génome. Ce profond remaniement génomique a été souvent proposé comme étant un des facteurs à l'origine de la diversification considérable des téléostéens. En l'absence de données génomiques sur des taxons fossiles, il est néanmoins impossible de déterminer précisément quand la duplication a eu lieu dans leur histoire évolutive. Fort heureusement le volume des cellules, dont les cellules osseuses, est corrélé avec la taille du génome. Dans cette étude, nous avons donc utilisé l'imagerie synchrotron pour modéliser en 3D le volume des lacunes ostéocytaires, des cavités laissées par les cellules osseuses. Cette approche nous a procuré un proxy de la taille du génome dans le temps profond, permettant d'estimer à quelle époque et à quel point de l'arbre des téléostéens la duplication génomique a eu lieu. La duplication est ancienne, et précède à la fois l'apparition de caractères morphologiques-clés et la diversification des téléostéens telle qu'enregistrée par les fossiles. Il ne semble donc y avoir au mieux qu'un lien indirect entre génome dupliqué et diversité biologique.

 

Published on: 17/02/2023 16:20 - Updated on: 17/02/2023 16:20