Deux interviews de Sylvain Charbonnier autour de "Mondes disparus", l'expédition en réalité virtuelle, à lire dans Sciences et Vie et Sciences et Vie Junior 

Mondes disparus : plus fort que Jurassic Park grâce à la réalité virtuelle

Propos recueillis par Coralie Hancok, article publié dans Science et Vie (26 février 2024)

Se balader dans les forêts du Carbonifère, croiser un troupeau de tricératops ou un mille-pattes de 2 m de long, et même rencontrer l'humain de Florès, un lointain cousin… Grâce à des lunettes de réalité virtuelle, les visiteurs du Muséum national d'histoire naturelle explorent les mondes passés, depuis la formation de la Terre il y a 4,5 milliards d'années. Le paléontologue Sylvain Charbonnier a participé à la conception de ce voyage dans le temps.

Réveiller les monstres enfouis

Article de Marie-Catherine Mérat publié dans Sciences et Vie Junior (10 janvier 2024)

Avec un casque de réalité virtuelle pour seul équipement, l’expérience immersive « Mondes disparus », au Muséum national d’Histoire naturelle, nous fait remonter des milliards d’années en arrière ! Elle reconstitue des mondes préhistoriques en images de synthèse. 

Un double défi : il ne s’agit pas seulement de savoir à quoi ressemblaient des animaux disparus à partir de quelques fragments, mais aussi de connaître leur environnement et leurs interactions les uns avec les autres. 

Comment les scientifiques y parviennent-ils ? « Grâce à des gisements à conservation exceptionnelle, où l’on met au jour des tas de fossiles conservés ensemble », explique le paléontologue Sylvain Charbonnier

On a ainsi la preuve que telle et telle espèce pouvaient se côtoyer.

 

Publié le : 01/03/2024 12:07 - Mis à jour le : 01/03/2024 12:10